etudes

PROTOCOLE EXPERIMENTAL

Etude expérimentale menée auprès de Gendarmes experts.

Cette étude a permis de déterminer les temps de réaction au tir (au niveau neuronal et au niveau moteur) et d’observer les progrès réalisés avec l’entraînement.

1. Hypothèse :
Un programme d’entraînement spécifique permet d’améliorer la vitesse de réaction au niveau de la transmission neuronale et au niveau de la vitesse d’exécution motrice pour un tir d’intervention.

2. Moyen de l’étude :
Appareil électronique mesurant le temps de transmission neuronale pour effectuer un mouvement et la vitesse d’exécution motrice pour tirer sur une cible.

3. Protocole de l’étude :
Le gendarme est face à une cible à une distance de 7 mètres. Une lampe est placée au dessus de la cible, elle représente le danger. Lorsque celle-ci s’allume, le gendarme doit tirer 1 cartouche, le plus vite possible sur la cible.


 

RESULTATS DE L’ETUDE EXPERIMENTALE AUPRES DE GENDARMES EXPERTS

Nous avons comparé les résultats entre la 1ère mesure des temps de réaction et la deuxième évaluation. L’étude a mis en évidence une progression moyenne de 20 % pour les gendarmes ayant participé à l’expérience.


 

RESULTATS DE l’ETUDE EXPERIMENTALE MENEE DANS UN CENTRE D’ENTRAINEMENT DE LA GENDARMERIE

La seconde étude menée dans ce centre a été réalisée avec des élèves Gendarmes en cours de formation. Elle a permis de mettre en évidence une progression de 45 %. Ces élèves ont suivi un entraînement spécifique au tir (coordination intra et inter musculaire, préparation physique adaptée au tir) sur cinq jours. (1er jour : mesure du temps de réaction et entraînement, puis le 2ème, 3ème, et 4ème jour : entraînement et enfin le 5ème jour : mesure final des temps de réaction).

La marge de progression des élèves gendarmes est plus importante que celle des Gendarmes entraînés, certainement parce que ces derniers possédaient déjà une bonne vitesse gestuelle, alors que les élèves gendarmes n’avaient que peu d’expérience en matière de tir de riposte.


 

tir_situation5 

 

 

 

 

tir_situation4

 

back-foot